La Guerre Péninsulaire

La Guerre Péninsulaire figure comme un épisode marquant de l’histoire du Portugal du XIXème siècle. Engagé entre 1801 et 1814, le conflit peut être caractérisé comme une guerre d’épuisement ayant provoquée de larges pertes en vies humaines et en biens matériels.

Bien que le nom - Péninsulaire – fasse référence à la Péninsule Ibérique: Portugal et Espagne, la vérité est qu’elle a engagé notre Pays dans un conflit européen ayant eu pour toile de fond les Guerres Napoléoniennes.

Napoléon voulait la victoire sur toutes les nations n’acceptant pas les idéaux de la Révolution Française. Maître de l’Europe dans les premières années du XIXème siècle, il tournait maintenant ses efforts de guerre contre l’Angleterre, voulant l’isoler à travers un blocus, connu sous le nom de Blocus Continental. Le Portugal, par une ancienne alliance, maintenait ses ports ouverts à l’Angleterre, et sut habillement jouer avec l’Angleterre et la France un jeu diplomatique, évitant ainsi le conflit avec ses deux pays. Dans une première phase, l’Espagne s’allia à la France, ce qui que finit par déclencher la première invasion du Portugal par l’armée espagnole en 1801. Le conflit reste connu sous le nom de Guerre des Oranges.

Bien que les forces portugaises aient été vaincues, il fut possible à travers un jeu politique, de reporter une guerre totale avec la France. Cependant, la situation s’aggrava à partir de 1801, lorsque le Prince Régnant D. João maintint une politique pro anglaise, vu que l’Angleterre dominait la mer et le Portugal vivait de ses colonies ultramarines. Le maintien de l’ancienne alliance fut alors nécessaire.

Malgré les efforts entrepris, le Portugal ne réussit pas à retarder plus longtemps l’inévitable et en 1807 elle fut envahie par une armée sous le commandement de Junot par une deuxième armée sous le commandement de Soult, en 1809, et finalement, en 1811, avec Massena au commandement des troupes françaises.

Bien qu’à l’époque, la Reine et le Prince Régnant se soient réfugiés au Brésil et avec eux une grande partie de l’État-major, notre armée, avec la collaboration de l’Angleterre, obtint diverses victoires militaires ayant permis d’expulser les français jusque dans leur pays.

Roliça, Vimeiro, Ponte de Amarante, Buçaco et les lignes de Torres Vedras devinrent des épisodes immortels d’une guerre qui apporta une grande destruction au Portugal, mais ayant également éveillé, dans les esprits de toute une nouvelle génération de portugais, un nouvel idéal libéral. En 1815, eut lieu la dernière grande bataille à Waterloo, où Napoléon fut définitivement vaincu par Wellington.
  •   Menu acessível
  • Promotor Oeste Portugal
  •   Oeste CIM
  • Co-financiamento Compete
  •   QREN
  •   União Europeia
Powered by Powered by U-LINK
2006 - 2018 © Câmara Municipal da Lourinhã - Todos os Direitos Reservados